Le lauréat du Craft Prize 2019 de la FONDATION LOEWE est…

Genta Ishizuka pour son œuvre Surface Tactility #11, 2018

Après un processus de plusieurs mois, au cours duquel plus de 2 500 candidatures ont été réduites à 29 finalistes, notre jury a examiné les œuvres sélectionnées et a désigné Genta Ishizuka comme lauréat. Le jury est composé de chefs de file de l’industrie créative, de Jonathan Anderson, et de la gagnante du Craft Prize 2018, Jennifer Lee.

Jonathan Anderson, directeur créatif de LOEWE, s’est exprimé à propos du lauréat de cette année : « Le travail d’Ishizuka prouve que l’artisanat peut être ouvert et révèle la liberté de création. Son utilisation d’une technique ancienne de laque dans une forme contemporaine rompt avec les conventions et représente une nouvelle vision sculpturale de l’artisanat. »

Le jury s’est également mis d’accord sur deux mentions spéciales. Harry Morgan pour l’œuvre « Untitled » de sa série Dichotomy, 2018, et Kazuhito Takadoi pour l’œuvre KADO (Angle), 2018.

Du 26 juin au 22 juillet, la création lauréate de Genta Ishizuka ainsi que toutes les œuvres des autres finalistes seront présentées dans une exposition gratuite au jardin japonais intérieur d’Isamu Noguchi, « Heaven », dans le bâtiment Sogetsu Kaikan à Tokyo. De la céramique au mobilier, en passant par la verrerie, la vannerie, la joaillerie et la forge, l’exposition démontre que les artistes cherchent à réconcilier l’ancien avec l’avant-garde.

null

Genta Ishizuka
Surface Tactility #11
Urushi, balles en polystyrène expansé, tricot bidirectionnel, toile de lin

 

En utilisant le simple motif d’un sac d’oranges comme point de départ, Ishizuka élève cette forme humble par son utilisation experte de la laque. Le charme de la brillance de son matériau crée une attirance immédiate et sensuelle de par sa contemporanéité, qui réussit à faire oublier que la technique de la laque Urushi est née au Japon entre les VIIe et VIIIe siècles.

null

Harry Morgan
Untitled, de la série Dichotomy
Verre, béton.

 

Le travail d'Harry Morgan inverse les règles de la gravité et crée des objets totalement contre-intuitifs. En référence à la brutalité de l’architecture et à la fabrication du verre vénitien, une masse dense de béton repose sur un bloc de filaments de verre individuels. Ses œuvres établissent une relation puissante entre les deux matériaux contrastés lorsqu'ils se fondent pour ne former qu'une seule forme.

null

Kazuhito Takadoi
KADO (Angle)

 

Travaillant entièrement avec des matières organiques qu'il a cultivées lui-même, Takadoi coud des branches, des herbes et des roseaux pour créer des formes qui changent et se modifient au fur et à mesure que le matériau mûrit et évolue. Au fil du temps, ce processus révèle progressivement une palette de couleurs plus subtile. Ce travail a une sévérité de forme qui met en jeu des idées autour du vide contre le solide et de l'ombre contre la lumière.

Surface Tactility # 11, 2018 par Genta Ishizuka remporte le Craft Prize 2019

Jonathan Anderson, directeur créatif de LOEWE, s’est exprimé à propos du lauréat de cette année : « Le travail d’Ishizuka prouve que l’artisanat peut être ouvert et révèle la liberté de création. Son utilisation d’une technique ancienne de laque dans une forme contemporaine rompt avec les conventions et représente une nouvelle vision sculpturale de l’artisanat. »

Le jury s’est également mis d’accord sur deux mentions spéciales :

Harry Morgan pour l’œuvre « Untitled » de sa série Dichotomy, 2018. Le jury a déclaré : « Ce travail radical de Harry Morgan est une confrontation paradoxale de matériaux qui ne s’accordent pas. Il confère un esprit artisanal à des matériaux communs. »

Kazuhito Takadoi pour l’œuvre KADO (Angle), 2018. Le jury a salué l’absence de nom de cette création, et le fait que Takadoi se soit impliqué dans la conception de la pièce, de la culture du matériau dans son jardin jusqu’à la création d’un objet arborant une forme très puissante.

Jennifer Lee, lauréate du Craft Prize 2018 et observatrice lors de l’édition 2019 a annoncé : « Les finalistes de cette année prouvent que les vieilles traditions d’artisanat continuent de nous surprendre et sont toujours radicales et contemporaines. Le Craft Prize éveille la curiosité et ouvre les esprits à de nouvelles façons de confectionner et de travailler avec des matériaux. »

Les finalistes du LOEWE Craft Prize 2019

29 œuvres ont été retenues comme finalistes par le comité d'experts.
Ces œuvres feront partie de l'exposition LOEWE Craft Prize 2019 qui se tiendra à Tokyo du 26 juin au 22 juillet 2019.

null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null
null

Jury/Comité d'experts 2019

Jury :

 - Anatxu Zabalbeascoa (présidente), correspondante en architecture et en design pour El País.
 - Benedetta Tagliabue, architecte et membre du jury du prix Pritzker.
 - Deyan Sudjic, essayiste et directeur du Design Museum, Londres.
 - Enrique Loewe, président d'honneur de la FONDATION LOEWE.
 - Hong-Nam Kim, ancien directeur du Musée national de Corée.
 - Jennifer Lee, lauréate de la première édition du LOEWE Craft Prize.
 - Jonathan Anderson, directeur créatif de LOEWE.
 - Naoto Fukasawa, concepteur et directeur du Japan Folk Crafts Museum.
 - Patricia Urquiola, architecte et designer industriel.
 - Wang Shu, architecte et juré du prix Pritzker.
 - Wolfgang Lösche, responsable des expositions et des foires à la Chambre des métiers et de l’artisanat de Munich.

Comité d'experts :

- Adi Toch, artiste du métal et finaliste du LOEWE FOUNDATION Craft Prize 2017.
- Anatxu Zabalbeascoa (secrétaire exécutive), correspondante en architecture et en design pour El País.
- Antonia Boström, conservatrice au Victoria & Albert Museum, Londres.
- Joonyong Kim, artiste verrier et finaliste du LOEWE FOUNDATION Craft Prize 2018.
- Krzysztof Lukasik, concepteur d'accessoires LOEWE.
- Min Chen, designer de meubles et finaliste du LOEWE FOUNDATION Craft Prize 2018.
- Paula Aza, responsable de l'architecture de LOEWE.
- Sara Flynn, céramiste.
- Ramón Puig Cuyàs, joaillier.